Les News

Horaires patisserie

Du lundi au vendredi de 7h à 19h
Le samedi et jours fériés de 7h à 18h
Dimanche fermé

HORAIRES DE PAQUES

vendredi saint  7H - 15h

samedi 20/04/2019  7H - 18H

dimanche 21/04/2019  7H - 15H

lundi 22/04/2019  FERME

Horaires Salon de Thé

Du lundi au vendredi de 7h à 18h
Le samedi et jours fériés de 7h à 17h
Dimanche fermé

 google-maps  Plan d'accès

l'Historique et les dates importantes

A l'origine, une Maison : Sontag à Strasbourg en Alsace
Du nom de ses propriétaires. Puis, un coup de foudre. Celui de Bruno Eberlé pour ladite Maison. L'homme, déjà plusieurs fois médaillé international pour l'excellence de son travail, est alors installé dans le petit village de Beinheim, à proximité de la frontière allemande, une idée en tête, depuis toujours : avoir son propre lieu, sa propre pâtisserie.
De leur côté, les Sontag, célèbre couple pâtissier strasbourgeois, cherchent un repreneur pour leur Maison. L'affaire se conclut. Bruno Eberlé et sa femme posent alors leurs valises en plein coeur de Strasbourg, rue Saint-Nicolas. L'aventure peut débuter, l'histoire s'écrire.
Désireux de transmettre d'avantage un esprit qu'un simple bien immobilier, les Sontag, accompagneront Bruno Eberlé dans son entreprise, l'épaulant quelques années durant. Un passage de témoin dont l'homme connaît la richesse. La clientèle originelle reste fidèle à la pâtisserie. Une nouvelle la rejoint, séduite par le talent et l'esprit d'entreprise du nouveau propriétaire qui, entre autres choses, ouvre un service de restauration à l'heure du déjeuner en doublant l'espace client. Reste que ce n'est qu'en 1997, lorsque les Sontag passent définitivement le témoin, que vient l'heure des profondes transformations.

Au coeur de Strasbourg ...

la Patisserie St Nicolas en Alsace

Première étape :
le doublement de l'espace cuisine. Le salé en rez-de-chaussée, le sucré au premier. Gain d'espace, gain de temps, meilleure organisation des postes de travail, nouvelles possibilités avec le renforcement de l'offre culinaire : formules petit-déjeuner le matin ; viandes grillées et poisson, le midi.

Suivra en 2001 :
le renforcement de l'offre traiteur : conception de buffets, livraison sur site. Clientèle visée : du particulier à la grande entreprise. Seule règle : l'exigence qualitative : Bruno Eberlé, intransigeant sur ce point, s'impose de ne travailler qu'avec des produits nobles ou naturels. Ce respect du goût et de sa clientèle, l'homme l'impose à tout niveau. Jusque dans le choix de son café italien, qu'il va lui même sélectionner chez un petit producteur, dans le sud de l’Italie à Lecce,
ou de sa carte des vins fidèle à la Cave de Turkheim.

De quoi s'inscrire un peu plus dans l'histoire d'une ville, Strasbourg, gourmande, gastronome et passionnée, à l'image de l'un de ses plus beaux artisans pâtissiers, maître glacier et chocolatier.